Nuba d'or et de lumière


16,05 € TTC

3017906

Programme de fidélisation En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,50 €.


Avec / featuring: Orchestre d’Abdelkrim Raïs de Fès, Ihsan Rmiki, Ensemble el-Awj, Anas Belhachmi, Françoise Atlan, Noureddine Tahiri, Les Musiciens du Café Hanafta de Tanger, Orchestre du conservatoire et chœur féminin de Tétouan.

Ces enregistrements sont extraits du long métrage « Nûba d’or et de lumière »,  réalisé par Izza Genini. Ce film*, ainsi que le CD qui lui est lié, retrace l’histoire de la musique arabo-andalouse, dont la nûba serait la symphonie. À l’image d’un arbre musical, ses branches sont nourries d’une sève qui, depuis quatorze siècles, monte des confins marocains et des courants venus d’Arabie, grandit dans les cours des califes andalous, se fortifie dans l’Espagne médiévale, se mêle au chant des troubadours et des sépharades puis, revenue au Maghreb, s’épanouit au Maroc sous le nom d’el-Ala. Naissance, Apogée et Déclin de la civilisation d’al-Andalous ont laissé leurs traces dans les muwwashshahat orientaux qu’interprètent Ihsan Rmiki et l’ensemble ElAwj, dans les Cantigas de Santa Maria d’Alphonse X que chante Françoise Atlan et dans l’art de la nûba, exécutée par les plus éminents orchestres marocains. Des 24 nûba d’origine (en référence aux 24 heures d’une journée), onze sont aujourd’hui répertoriées et sauvegardées par les musiciens et les mélomanes éclairés. Imprégnées par les lumières de l’aube, du soleil couchant  et de la nuit, habitées par les sentiments et les tempéraments humains, les nûba  que compose ce CD donnent la mesure de cet art à la fois savant et populaire, qui perdure de part et d’autre des rives de la Méditerrannée.
*DVD prochainement disponible à la vente

http://www.marocorama.com

These recordings are taken from the feature-length documentary by Izza Genini “Nuba d’or et de lumière” (Nuba of gold and light). Like the film, this CD retraces the history of Arab-Andalous music, whose symphony is the nuba.  It is a musical tree of many branches whose roots and sap go back fourteen centuries, to the borders of Morocco and currents come from Arabia. It grew up in the courts of Andalous caliphs, strengthened in Medieval Spain, blended with the songs of troubadours and Sephardi, then it returned to the Maghreb to blossom in Morocco under the name el-Ala.  The Birth, Apogee and Decline of the civilisation of Al-Andalous have left their marks in the oriental muwwashshah interpreted by Ihsan Rmiki and  the ensemble ElAwj, in the Cantigas de Santa Maria of King Alfonso X sung by Françoise Atlan, and in the art of the nuba performed by the greatest Moroccan orchestras. Of the 24 original nubas (in reference to the 24 hours of the day), eleven have been listed and retained by enlightened musicians and music lovers. Inspired by the lights of dawn, evening and night, inhabited by human feelings and temperaments, the nubas featured on this album display this art both erudite and popular, which has perdured on both sides of the Mediterranean.

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander

Artistes