À l'ombre du grand baobab / In the shade of the great baobab


16,05 € TTC

2753612

Programme de fidélisation En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,50 €.


Mah Damba est une djelimousso, une griotte. Fille de Djeli Baba Sissoko (décédé en 2001),  reconnu par ses pairs comme « le chef des griots maliens » dans les années 1990, et nièce de Fanta Damba, la griotte malienne la plus renommée du 20ème siècle, elle perpétue la tradition familiale et s’est entourée de trois de ses enfants pour cet album à la mémoire de son mari Mamaye Kouyaté, remarquable joueur de ngoni et guitariste décédé l'année dernière. Tous trois ont été immergés dès l'enfance dans cet univers musical: Guimba Kouyaté, à la guitare, a bénéficié de l'enseignement de son père, tandis que Sira et Woridio Tounkara, aux choeurs, ont suivi celui de leur mère. Mah Damba a également fait appel à Makan Tounkara, lui aussi excellent joueur de ngoni. Les autres musiciens, Silima Sakoné au ngoni basse, Mamadou Diabaté au ngoni, Mado Sacko au djembé et Yacouba Sissoko à la guitare et au tambour d’aisselle tama, ont souvent joué avec elle. Enfin, il faut noter la présence de Jean-Jacques Avenel, contrebassiste reconnu dans les milieux du jazz, mais qui exerce également son talent dans  la musique mandingue depuis plus de vingt ans, tant à la contrebasse qu’à la kora.

Mah Damba is a jeli muso, a griot, the daughter of the late Jeli Baba Sissoko, acknowledged by his peers as the “chief of the Malian jelis” in the 1990s (he passed away in 2001), and the niece of Fanta Damba, the best-renowned female griot in 20th century Mali. Mah Damba carries on with the family tradition in this album dedicated to the memory of her recently-deceased husband, the remarkable ngoni and guitar player Mamaye Kouyaté, and for this recording she has gathered three of her children around her: Guimba Kouyaté, who was taught the guitar by his late father, and  Sira and Woridio Tounkara, on background vocals, who have followed their mother’s teachings. Mah Damba has also summoned Makan Tounkara, a remarkable ngoni player who already took an active part in the recording of her first CD (The Voice of the Mande, 927492). The other musicians – Silima Sakoné on bass ngoni, Mamadou Diabaté on ngoni, Mado Sacko on the djembe drum and Yacouba Sissoko on guitar and the tama talking drum – have often played with her. Lastly, Mah has invited Jean-Jacques Avenel, a talented double-bassist well known to the jazz world and just as versed in Mande music, which he has been playing for many years, both on the double bass and the kora harp-lute.

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander

Artistes