Musiques d'Auvergne

LES ESSENTIELS (2 CDs AU PRIX D’1) - THE ESSENTIALS (2 CDs FOR THE PRICE OF 1) réédition de la collection « Musique du Monde » -  Reissue of the « Musique du Monde » back catalogue -  

Music from Auvergne: Les Costauds de la lune. Michel Esbelin.



Plus de détails


16,05 € TTC

3709908

Programme de fidélisation En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,50 €.




Les Auvergnats de Paris sont notamment renommés pour avoir créé le bal musette, qui a fait danser des générations. Ce nom vient de celui de la cornemuse, que les Auvergnats préfèrent appeler "cabrette". Née à Paris après la Révolution, elle a été ensuite rejointe par l'accordéon, apporté par les immigrés italiens. Les "Costauds de la Lune" tirent leur nom des mauvais garçons qui hantaient le quartier de la Bastille. La cabrette de MIchel Esbelin et l'accordéon de Didier Pauvert y sont rejoints par le banjo et la guitare de Patrick Desaunay. Valses et bourrées alternent avec une polka ou un nostalgique 'regret' dans le premier CD, qui reprend aussi bien des mélodies jouées en Auvergne que les succès des grands maîtres parisens. Dans le second CD, « La Valse des ombres », nous retrouvons la cabrette de Michel Esbelin, qui y joue également du violon, et fait parfois appel à l’accordéon de Claude Quintard ou de Didier Pauvert. Les bourrées « traditionnelles » voisinent avec tout un ensemble de chansons, qui peuvent aussi bien provenir du répertoire « parisien » que des chants de bergers de la montagne. Valses et polkas y sont également interprétées ainsi que scottishes ou mazurkas. Les subtilités du jeu de la cornemuse, les ornements utilisant glissés et vibratos permettent à l’auditeur d’apprécier le grand raffinement de ce riche répertoire.

The ‘Auvergnats’ of Paris are notably known for having created bal-musette music, which generations of people have danced to. Musette was the name that Parisians gave to the bagpipe called “cabrette” in Auvergne. It arrived in post-revolution Paris with the first emigrants from that south central region of France and was joined later on by the accordion introduced by Italian immigrants. An emblematic example of this association was the Bouscatel-Peguri duet in the early 20th century. In “Les Costauds de la Lune” –‘the moonlight tough guys’, referring to the hoodlums who haunted the Bastille district– the cabrette player Michel Esbelin and the accordionist Didier Pauvert have invited by Patrick Desaunay on banjo and guitar. Waltzes, bourrées, a polka and a nostalgic “regret” make up this first CD, with both melodies played in Auvergne and hit songs by great Parisian masters, including those of the 1950s, such as Jean Vaissade.

The second CD, “La Valse des Ombres” (the Waltz of Shadows) features Michel Esbelin again –yet not only playing the cabrette but also the violin– with occasional contributions from accordionists Claude Quintar and Didier Pauvert. “Traditional” bourrées rub shoulders with an ensemble of pieces ranging from the “Parisian” repertoire to mountain shepherd songs. Alongside waltzes and polkas, this album presents scottishes and mazurkas. The bagpipe subtleties and the glissando or vibrato ornaments enable listeners to fully enjoy the great refinement of this rich repertoire.

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander

Artistes