Ethiopiques 29

 Kassa Tessema


Plus de détails


15,05 € TTC

860257

Programme de fidélisation En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,50 €.


Kassa (1927-1973) appartient à la longue tradition des diseurs mélancoliques à la langue bien pendue. Et l’étreinte si particulière de sa voix grave n’ajoute pas peu au trouble jeté par le fredon de ses paroles. Pour les Éthiopiens il est, avec d’autres grandes voix traditionnelles de l’après-guerre telles que Assèfa Abatè, Fréw Haylou, Asnaqètch Wèrqu ou Kètèma Mèkonnen, un parfait représentant de la culture du verbe : poésie et liberté de penser, savoir-dire et verve qui fait mouche, véhémence tranquille et faconde sans pardon, désespérance amoureuse et autodérision. Pour donner idée d’une virtuelle échelle de valeurs, on doit souligner sans abus qu’il y a une certaine similitude entre la perception qu’ont les Éthiopiens de la “musique” de Kassa Tèssèma et l’engouement qu’éprouve le public non éthiopien pour le piano d’Emahoy Tsegué-Maryam Guèbrou (éthiopiques 21). Chacun dans son registre, ces interprètes ont le don de captiver leur auditoire. Musiques à écouter.

+ sortie simultanée en double LP 860259, vinyle sous pochette d’origine,  publié et commercialisé par 

Kassa (1927-1973) belongs to the long tradition of melancholy raconteurs with a decided gift of gab. The unique embrace of his deep voice heightens the emotion generated by the hum of his lyrics. For Ethiopians he is, along with such other great post-war voices as Assèfa Abatè, Fréw Haylou, Asnaqètch Wèrqu or Kètèma Mèkonnen, a perfect example of the culture of the word: poetry and freedom of expression, wit and impressive verve that hits the mark, quiet vehemence and merciless loquacity, lovelorn despair and self-deprecation. It must be underscored –to invoke some notion of a virtual scale of values– without exaggerating that there is a certain similarity between Ethiopians’ perception of Kassa Tèssèma’s “music” and the rapture that Emahoy Tsegué-Maryam Guèbrou’s piano playing (Ethiopiques 21) inspires in non-Ethiopian audiences. Each in his own way, both these artists are able to captivate their listeners. Music that demands to be listened to.

+ simultaneous release of a double LP with original artwork, by   Heavenly Sweetness



Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander

Artistes