Dupain, Sòrga

Sam Karpienia voc, mandole - Pierre-Laurent Bertolino vielle à roue/hurdy-gurdy - Gurvant Le Gac fl - Emmanuel Reymond cb - François Rossi dms

Plus de détails


16,05 € TTC

860268

Programme de fidélisation En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,50 €.


Dès l’origine, Dupain s’est pensé comme une machine à expérimenter et à résister. Expérimenter des brassages musicaux inédits, entre rock, electro et musiques traditionnelles. Résister en revendiquant une identité culturelle et linguistique plurielle, à la fois poétique, populaire et contestataire. S’il chante en occitan et s’accompagne à la mandole, Sam Karpienia n’exalte aucun chauvinisme et préfère le maquis des insoumis aux territoires trop ordinaires, trop familiers, car conquis de longue date. Cette démarche, volontairement située hors des sentiers battus, donnera naissance à trois albums denses et singuliers, L’Usina (2000), Camina (2002) et Les Vivants (2005). Sam Karpienia et Pierre-Laurent Bertolino, rejoints par le flûtiste Gurvant Le Gac, le batteur François Rossi et le contrebassiste Emmanuel Reymond, créent aujourd’hui ensemble "Sòrga", un art brut musical de vielle et de chant, de forces percussives et de mélodies à danser ou à écouter, un « Folk Step » au coeur de l’imaginaire. Spirales envoûtantes de la vièle à roue, envolées azurées de la flûte, rythme comme surgi d’un lointain tonnerre, et le chant toujours aussi âpre et saisissant de Sam Karpienia : Dupain est bien là, à la fois neuf et semblable à ce qu’il a toujours été. 

 

Ever since the beginning, Dupain have always vowed to experiment and resist. To experiment new musical blendings between rock, electro and traditional music. To resist by claiming a plural, cultural and linguistic identity of the common people, involving both protest and poetry. Although he sings in Occitan and accompanies himself on the mandole, Sam Karpienia shows no chauvinism and goes for rebels’ underground domains rather than long-conquered, conventional territories that are all too familiar. This deliberately off-the-beaten-tracks approach has given rise to three dense and singular albums: L’Usina (2000), Camina (2002) and Les Vivants (2005). Today, Sam Karpienia and Pierre-Laurent Bertolino, accompanied by flautist Gurvant Le Gac, drummer François Rossi and bassist Emmanuel Reymond, present "Sòrga". This new work is musical art brut made of hurdy-gurdy and vocals, percussive force and melodies to dance or listen to –a kind of imaginary “folk step” with bewitching hurdy-gurdy spirals, a sky-soaring flute, a pulse that seems to spring from distant thunder and Sam Karpienia’s voice, forever raspy and striking. Yes, Dupain are well and truly back, at the same time totally new and exactly like they’ve always been.  



Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander

Artistes