Maria Simoglou Ensemble - Minoré Manés

Rebétiko de Smyrna. Rebétika Songs of Smyrna.

Plus de détails


16,05 € TTC

860277

Programme de fidélisation En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,50 €.


Maria Simoglou Ensemble : Minore Manés (Rébétiko songs of Smyrna)Grèce

 

Histoires de marins et de taulards, d’amours éplorées et de rêves au haschisch, d’œillades canailles et d’exils sans retours hantent le rébètiko, musique protéiforme apparue au début du siècle dernier dans les cafés souvent mal famés des ports de Grèce et de Turquie. A ce répertoire fascinant, à mi-chemin entre la chanson sentimentale, la protestation sociale et la poésie orientale, Maria Simoglou, chanteuse grecque établie à Marseille et membre du groupe Oneira, a emprunté treize titres qu’elle chérit particulièrement. Epaulée par des musiciens de la même génération qu’elle, Stratis Pasaradellis à la lyra, au lafta et au saz, et Periklis Papapetropoulos au lafta et au saz, Harris Lambrakis à la flûte ney, Stephanos Dorbarakis à la cithare kanun et Kostas Meretakis aux percussions, elle s’est attachée à recréer ces airs populaires dans des arrangements nouveaux, puisant dans les sonorités acoustiques des instruments traditionnels les accents d’intemporalité qui parent au mieux cette musique vagabonde, irréductible aux cadres historiques (le rébètiko n’a jamais vraiment cessé d’être joué et chanté) et géographiques (les ports mourant et renaissant partout sur les rivages orientaux de la Méditerranée). C’est tout un monde que ce disque réveille avec beaucoup de précision et de subtilité ornementale : un monde trivial et onirique à la fois, foisonnant, plein de doubles sens et de sous-entendus, de séduction et de malice. (Louis-Julien Nicolaou)

 

Rebetiko is haunted with stories of sailors and convicts, tearful love affairs and haschish dreams, cheeky hints and exile without return. This proteiform music style came about in the early 20th century in the often-infamous cafés of Greek and Turkish port towns. It is a fascinating repertoire, somewhere between sentimental song, social protest and Eastern poetry. A Greek singer living in Marseille and a member of the musical band Oneira, Maria Simoglou has chosen thirteen rebetiko pieces that she especially cherishes.  Backed up by musicians of her generation –Stratis Pasaradellis on lyra, lafta and saz, Periklis Papapetropoulos on lafta and saz, Harris Lambrakis on the ney flute, Stephanos Dorbarakis on the kanun zither and Kostas Meretakis on percussion– she has sought to really recreate these tunes. From the acoustic sound of traditional instruments, new arrangements draw timeless accents that perfectly befit this restless music that cannot be reduced to any kind of framework, whether historical (rebetiko has never ceased to be played and sung) or geographical (on the Eastern Mediterranean shores, ports tend to come and go). A whole world is revived with precision and instrumental subtelty: a profuse world, at the same time coarse and oneiric, full of ambiguity and innuendo, seduction and mischief.  (Louis-Julien Nicolaou) 

 


Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander

Artistes